FCP X première approche

Je démarre un projet de montage sur FCP X. Il s’agit d’un reportage de 26 minutes.

Ce que je découvre du logiciel, contre toute attente, me plait énormément !

Mais commençons d’abord par un petit historique de ma découverte du logiciel.

A sa sortie, j’ai eu de nombreuses réticences. Un réflexe primitif de base : pourquoi passer sur un nouveau logiciel ? Pourquoi ressemble-t-il tellement à iMovie ? Pourquoi faut-il se plier à cette nouvelle organisation qui semble verrouillée de toutes parts ? Des fonctions automatisées ? Une volonté de parler autant aux pros qu’aux amateurs ? Je me sentais moins libre de travailler comme je l’entendais. Tout me paraissait formaté : un clic et hop une balance automatique, un filtre sur le son… il ne manque plus qu’une analyse automatique des rushes et des raccords qui se font tout seul !

Une autre chose m’avait fait fermer rapidement le logiciel au premier test : cette organisation en mots clés. Cela me semblait fastidieux et réducteur de devoir résumer mes contenus à des mots clés. Lors de mon premier essai, j’en avais tellement mis que je ne comprenais moi-même plus rien.

Puis le temps a passé. J’ai entendu parler de FCPX en termes élogieux et cela a attisé ma curiosité.

Me voici donc lancée dans une nouvelle aventure technique.

Cette fois-ci me voilà rapidement séduite. Je découvre l’import et le dérushage avec un nouvel oeil. Des fonctions très intéressantes pour des actions groupées qui allègent considérablement le côté technique de mon travail.

La machine n’est plus un frein, tout se fait en tâche de fond pendant que j’avance à mon rythme.

La vision quasi permanente des rushes sous forme de pellicules qu’on déroule est très agréable. Cela donne le sentiment de rentrer encore plus dans les images.

On fait moins de clic. Les opérations sont plus simples tout en étant aussi performantes.

Les mots clés ne me gênent plus parce que je découvre qu’il faut rester sobre. J’évite d’en utiliser à tout va. Ils viennent juste remplir la fonction des dossiers tout en m’offrant une plus grande souplesse dans mes recherches.

Le logiciel n’est pas simplement intuitif ou simplifié, il me semble juste bien pensé. Les choses sont à leur place, les outils sont regroupés intelligemment. Des fonctions manquantes sont là.

La suite des aventures est donc à suivre… Serais-je aussi intéressée dans la partie montage ?

FCPX

Advertisements

6 réflexions sur “FCP X première approche

  1. Bonjour. J’utilise fcpx depuis bientôt deux ans. Pour rien au monde je ne voudrais revenir à fcp7. Les mots clés, personne n’est obligé de les utiliser de même pour les automatismes de colorimétrie, de son ect….Les préférences sur fcp7 c’est une bonne vingtaine d’onglets. Sur fcpx c’est trois ou 4. Les rendus se font réellement en tâche de fond ect…. Ce qui a froissé le monde pro c’est le changement d’habitudes, le coté « amateur » et le lancement d’une version inachevée sans export xml, absence de certains codecs empêchant la capture avec certaines caméras et la désormais légendaire attitude effrontée d’Apple expliquant que ce qui manquait aux pros allait arriver ou serait fournis moyennant finances par d’autres sociétés…. Bref de l’arrogance. Ils se tirent une balle dans le pied alors que c’est un bon soft à 230€ et compressor à 40€ puis Motion (un after effect peut être réduit mais suffisant à beaucoup d’entre nous) à 40€ au lieu de 1000€.
    Pierre

  2. Salut. Très bonne analyse 🙂 Perso, j’utilise FCPX depuis le 1er jour et je n’en changerais pour rien au monde car j’ai tout ce qu’il me faut : import et transcodage rapides et de bonne qualité, outils rapides et efficaces, interface hyper agréable, rapidité incroyable avec un iMaci7 et 16Go de RAM, et une multitude de choix d’exports de bonne qualité pour un poids limité (version pour le net oblige).
    Ce soft s’est clairement fait descendre à sa sortie pour certaines raisons justifiées de par le manque de certains classiques mais cela est maintenant de l’histoire ancienne grâce aux mises à jour importantes. Avec l’arrivée du XML, du multicam (excellent) et de la copie des effets entre rushs, il a mis tout le monde d’accord, et même ses détracteurs les plus virulents manquent désormais d’arguments pour pouvoir le critiquer, à part la mauvaise foi, ou les vieilles habitudes qu’on ne veut pas changer (résistance au changement). En tous cas, en tant que semi pro, il me permet de faire des montages en un temps record, avec du plaisir (c’est important), et avec un excellent rendu final. Les outils d’étalonnage sont simples mais très efficaces (surtout si l’image est bien shootée) et permettent de rattraper toutes les « bases » non satisfaisantes. Ensuite, si besoin de plus, il suffit de se mettre la sanction avec l’excellent DaVinci qui est, je le rappelle, gratuit dans sa version Lite alors qu’il fournit déjà tout d’un logiciel pro (mais ici limité au 1080p).
    Si ça t’intéresse, j’ai créé un groupe Facebook (je précise que ne suis pas « pour » au départ mais avec un profil « pro » cela devient très intéressant et un outil très puissant) qui s’appelle « FCPX Community » et tu y es la bienvenue. Nous sommes déjà plus de 430. Il est destiné à s’entraider, avoir toutes les news sur les outils, plugins, ou tout simplement pour parler des bugs, mises à jour, besoins dans les prochaines updates, etc (Motion et Compressor inclus). Nous avons aussi un 2e groupe qui sert à partager toutes nos vidéos faites avec FCPX, histoire d’avoir des avis, conseils ou tout simplement par plaisir.
    A bientôt peut-être 🙂

  3. Je monte des films de mariage avec FCPX et pour rien au monde je ne reviendrais sur un autre logiciel ! je le trouve tellement intuitif et rapide ! c’est le seul logiciel qui fait que je suis encore sur mac, c’est dire, il ne lui manque que la possibilité de créer un authoring dvd/bluray convaincant, et il sera parfait, peut être dans une prochaine MAJ?

  4. Pingback: La timeline magnétique | Journal d'une monteuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s