First date

Comme je le répète souvent à mes étudiants, ce que l’on nomme communément le derushage est une des étapes clés du montage.

Techniquement il s’agit du moment où l’on visionne les rushes pour la première fois, où l’on organise les plans, la matière, où l’on trie, catégorise, range et re-nomme.

C’est un travail personnel dans lequel rien ne doit venir parasiter nos premières impressions. Nous entrons dans une bulle, en osmose avec la machine, dans un état réceptif total.

Il s’agit de la rencontre. Comme ces premiers rendez-vous auxquels on va le cœur battant. Un moment forcement émouvant puisque sous nos yeux se déroule la mise en réelle d’un désir formulé à l’origine en mot. Un désir qui, pour prendre corps, à demandé du temps, de la passion, de la précision, et mobilisé toute une équipe au service du même idéal : le film à venir.

C’est un travail de longue haleine, parfois fastidieux, pendant lequel on peut passer des journées et des semaines à regarder, à recevoir. Intense car la plupart du temps on découvre émotions et savoirs dans le chaos du tournage, c’est à dire sans coupe ni chronologie.

Nous avons a faire à un ensemble d’empreintes émotionnelles qui nous traversent d’un coup, formant à la fois des impressions précises et une première vision globale.

Walter Murch dit à propos du derushage : « il n’y a qu’une seule première fois ». Je le crois aussi. Malgré toute mon aptitude à prendre du recul, à renouveller mon regard, la première fois où je regarde un plan est unique. Ensuite je le re-vois. C’est différent.

C’est pourquoi je note tout ce que je ressens ou ne ressens pas, comprend ou ne comprend pas lors de cette première vision. Il arrive souvent que trois ou quatre mois plus tard je me serve à nouveau de ces notes. De ce ressenti originel.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s