Cavale

De Ne le dis à personne de Guillaume Canet, je gardais le souvenir d’une très belle séquence de poursuite sur le périphérique. Je suis allé la re-chercher pour les cours de montage que je donne. Le plaisir à la revoyure est intact. Tout y est : narration, spacialisation, rythme, intensité… César du meilleur montage pour Hervé de Luze qui a su épouser la mise en scène assez osée pour sublimer la séquence.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s