Orgasmic rhythm

« Pour un écrivain, c’est le mot. Pour un compositeur ou un musicien, c’est la note. Pour un monteur ou un réalisateur ce sont les images. Une image en moins ou deux images en trop ou en moins, c’est ce qui fait la différence entre une note juste ou non, entre une note dur ou douce, c’est qui fait la différence entre un truc minable et maladroit et un rythme orgasmique. »

Quantin Tarantino
Interview dans The Cutting Edge

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s